Baignoire ilot

La baignoire îlot est l’un des types de baignoire existant depuis des siècles. En ce moment, elle revient en force et devient très tendance dans les salles d’eau modernes.

 

L’ESTHÉTIQUE DE LA BAIGNOIRE EN ÎLOT

Copiée sur le modèle ancien des baquets d’eau utilisés en guise de salle de bains, la baignoire îlot change les codes de la salle de bains et devient totalement indépendante. Dressée sur pieds ou posée à même le sol sur un fond plat, elle n’a pas besoin d’être soutenue par un mur. Pour ceux adorant prendre le bain au milieu de leur salle d’eau, la baignoire îlot est faite pour eux.

 

LES FORMES EXISTANTES DE BAIGNOIRE ÎLOT

Devenue à la mode, la baignoire îlot existe en plusieurs formes et s’adapte au design intérieur des salles d’eau. La première est la baignoire ronde, à la fois très esthétique et originale. Elle est dédiée aux salles de bains spacieuses et larges du fait de son empattement d’1m 60 minimum au sol. Vient ensuite la baignoire îlot de formes asymétriques qui peut se décliner en plusieurs lignes. La baignoire îlot rectangle est, quant à elle, d’une forme classique et n’offre pas tellement d’originalité sur son design et son emplacement. En outre, il existe certaines baignoires îlots dressées sur pieds comme celles des baignoires en sabot, ou celles directement posées sur un fond plat selon le goût esthétique de chacun.

 

LES AVANTAGES DE LA BAIGNOIRE ÎLOT

En plus d’offrir une vue agréable sur la salle d’eau, la baignoire îlot permet de réaliser d’importantes économies. Financièrement parlant, elle ne nécessite pas de gros travaux et peut être installée par une personne habituée à ce genre de tâche. Toutefois, le recours à un professionnel aide dans la mise en place de sa plomberie. Sur le plan pratique, elle fait économiser du temps, car peut être immédiatement utilisée une fois posée.

 

L’INSTALLATION D’UNE BAIGNOIRE ÎLOT

Néanmoins, il faut tenir compte de certains critères durant l’installation d’une baignoire îlot. Ils concernent la mise en place de l’évacuation dans le sol. Celle-ci requiert une pente d’au moins 2cm/cm. Pour cela, on peut intégrer la canalisation au mortier, requérant l’installation de celle-ci avant le coulage de la chape. On peut aussi installer son évacuation dans le plafond de l’étage inférieur à condition que ce dernier ne soit pas occupé pour ne pas compromettre son côté esthétique. L’idéal est que cette pièce de l’étage inférieur soit une cave. En outre, l’évacuation peut aussi être intégrée à la dalle ou sous une estrade mise en place au préalable.

D’autre part, la robinetterie en colonne qui est dédiée à la baignoire centrale doit aussi faire l’objet de quelques attentions. En effet, mal placée, elle risque de compromettre l’alimentation en eau de la baignoire, notamment si le modèle est relié à un jacuzzi. Faire attention à ce que le bec mitigeur soit installé suffisamment haut. Ainsi, la longueur de cet élément doit être choisie suivant la largeur du modèle de baignoire. Les options existantes sont la robinetterie sur pied, sur gorge ou sur le mur.

 

Recent Posts